20140323_182100

Les paillettes, le caramel, 

que de bonnes choses!!!

 

Pour ma deuxième expérience de macarons le déroulement de la recette a été plutôt difficile,

j'avoue que je ne sais pas pourquoi !!

Peut-être un changement de marque de certains produits, ou alors le colorant.

Si vous avez une réponse à me donner je suis toute ouïe....

Pour cette recette j'ai pris celle du caramel au beurre salé sur le blog de "cantalblog",

ainsi que son idée des paillettes.

 

Pour la ganache montée au caramel

100g de chocolat blanc

50g de crème liquide entière

6g de miel neutre (acacia)

160g de crème liquide entière

 

Pour le caramel au beurre salé

80g de sucre

30g de beurre demi-sel

100g de crème fleurette

4g de fleur de sel

Sans le remuer, chauffer à sec la moitié du sucre dans une casserole à fond bien plat.

Quand il a fondu ajouter la seconde moitié et toujours sans remuer,

chauffez pour obtenir un caramel légèrement ambré.

Stopper sa cuisson en y incorporant le beurre puis la crème tiède.

Attention aux projections!!!

Remuez bien pour homogénéiser et réserver à température ambiante.

Pendant que vous faites fondre doucement le chocolat blanc chauffez la crème et le miel

jusqu'à une petite ébullition.

Quand la crème est chaude, l'émulsionner en 3 fois avec le chocolat fondu pour obtenir

une ganache lisse et brillante.

incorporer la moitié du caramel au beurre salé refroidi et ajouter les 160g de crème fraîche

restante.

Lisser au mixer, filmer au contact et réserver au frais jusqu'au lendemain.

Juste avant le dressage, refroidir le bol du robot dans votre réfrigérateur puis y verser la ganache.

La monter au fouet afin d'obtenir une crème bien ferme.

Remplir une poche muni d'une douille et réserver au froid.

20140323_182627

 

pour les coques

200g de poudre d'amandes

200g de sucre glace

5cl d'eau

200g de sucre semoule

2 fois 75g de blancs d'oeufs (5 blancs d'oeufs environ)

colorant en poudre brun ou crème

crêpes dentelles ou Gavottes en miettes

 

Préchauffez votre four à 170°.

Versez la poudre d'amandes et le sucre glace dans la cuve de votre mixer.

Faites tourner durant 30 secondes afin d'affiner le "tant pour tant".

Tamisez-le ensuite dans un récipient à l'aide d'un tamis assez fin.

(si vous ne possedez pas de mixer electrique, mélangez ensemble la poudre

d'amandes et le sucre glace à la main, et tamisez-le directement)

Dans une casserole à fond épais, mélangez avec une spatule l'eau et le sucre semoule

puis faites chauffer à feu moyen.

Nettoyez les bords intérieurs de votre casserole avec un pinceau propre trempé dans l'eau froide

afin de conserver une casserole sans sucre sur les parois.

Plongez votre thermomètre dans le sirop pour contrôler sa température.

Elle doit atteindre 118-119°c.

Pendant ce temps, versez 75g de blancs d'oeufs dans le bol de votre batteur.

Surveillez votre thermomètre, et lorsqu'il indique 114°c, faites tourner votre batteur à 

pleine vitesse.

Dès que le thermomètre indique 118-119°c, retirez la casserole du feu, baissez la vitesse de 

votre batteur (vitesse moyenne), et versez petit à petit votre sucre cuit sur les blancs montés, en

prenant soin de le faire couler sur les bords de la cuve afin d'eviter toute projection du sucre.

Quand vous avez versé tout le sirop, faites de nouveau tourner le batteur à haut régime pour refroidir votre

meringue (dite "italienne" car elle est composée de blancs d'oeufs crus et de sucre cuit).

Pendant ce temps, versez les 75g de blancs d'oeufs restants sur le tant pour tant et mélangez à l'aide

d'une spatule rigide.

Vous devez obtenir une sorte de pâte d'amandes assez épaisse.

Arrêtez le batteur : La meringue doit être bien lisse, brillante et assez consistante,

dites au "bec d'oiseau' car elle forme un léger bec au bout du fouet.

Vérifier la température de votre meringue en la touchant du bout du doigt, elle doit être 

légèrement plus chaude que celui-ci.

Au moment ou la meringue a refroidi, ajoutez le colorant en poudre.

Mélangez en deux fois la meringue colorée et la pâte d'amandes pour avoir une masse homogène.

(Mélangez à la marize)

Avec une poche à douille munie d'une douille lisse, réalisez des boules de pâte légèrement

aplaties sur des plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé.

(Les plaques doivent être froide)

(pour enlever la petite pointe soulevez la plaque à 30cm et laissez la tomber )

(j'ai préféré faire un croutage, j'ai laissé poser 15mn avant de cuire).

Parsemer des miettes de crêpes dentelles.

Enfournez et laissez cuire 10 à 12 mn, en tournant la plaque à mi-cuisson.

(Lors de la cuisson ouvrez plusieurs fois la porte de votre four quelques secondes pour 

faire échapper l'humidité).

Lorsque les macarons sont froids retournez les coques et enfoncez légèrement au centre.

20140323_182254

Étaler les coques sur le plan de travail et les rassembler deux par deux en prenant soins de les marier

par tailles identiques pour faciliter l'assemblage. 

Disposer votre ganache montée au caramel sur une coque, et couvrir avec l'autre coque.

Réserver au frais quelques heures (24 à 48h) au frais.

Ne pas les enfermer dans une boite hermétique sinon vos coques vont ramollir et vous perdrez

les saveurs du macaron.

20140323_182442

Entre macaron et caramel, moi,

J'aime les deux. Et vous??