folie sucrée

30 juillet 2014

Tarte au Crottin de Chèvre et Tomates Cerises

20140729_125642

Tarte de saison et très légère

 

Bonjour à tous, et oui me revoilà !!!!

Je reviens avec cette recette "salée" , mais comme la tomate est normalement un fruit, je pense qu'elle plaira aussi aux sucrés !!!

 

Ingrédients pour 4 personnes

- 4 Crottins de Chèvre

- 1 pâte feuilletée 

- 1 jaune d'oeuf

-  tomates cerises 

-  herbes de Provence

 

Étalez la pâte feuilletée dans un moule à tarte graissé, ou si s'est une pâte toute prête laissez le papier cuisson, piquez la pâte.

Badigeonnez de jaune d'oeuf battu.

Passez au four à 200° pendant 15 mn environ, il faut que la pâte soit dorée.

La sortir du four, et posez les Crottins coupés en deux à votre convenance.

Décorez de tomates cerises.

J'y est ajouté un filé d'huile d'olive, un peu de sel et de poivre, et les herbes de Provence.

Passez sous le grille du four, il faut que le fromage gratine et que les tomates cerises soient cuites.

 

Servez chaud !!

 

Posté par sabine 59130 à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 avril 2014

Atelier de Pâques

Et oui me revoilà, avec trois recettes faites à Alice Délice à Lille, pour Pâques.

20140419_121810

Coques chocolat, crème mascarpone

Pour 4 personnes

25cl de crème fraîche

50g de sucre glace

4 jaunes d'oeufs

100g de sucre en poudre

4cs de vin blanc(facultatif)

250g de mascarpone

125g de chocolat

 

Préparez les coques en chocolat.

Pour cela fondre le chocolat et tapisser les moules oeufs en silicone d'une 1ere couche que 

vous mettrez au frais, puis une 2eme couche que vous mettrez aussi au frais, et une 

3eme que vous remettrez au frais.

Faites attention de bien couvrir les moules jusqu'en haut pour qu'il n'y ai pas de défaut,

ou de cassures.

Quand elles sont bien sèchent démouler délicatement.

mais réservez au frais.

Dans un saladier, battez les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'à ce qu'il blanchissent.

Ajoutez le vin blanc et faites cuire au bain marie à feu doux, tout en battant

pendant 3 à 4 minutes pour obtenir une crème assez ferme.

Laissez refroidir ce sabayon et incorporer le mascarpone à la maryse.

Montez la crème fraîche en chantilly en ajoutant le sucre glace.

20140419_121219

Remplir les demi-coques en chocolat avec la crème mascarpone,

et décorez avec la chantilly et ce que vous voudrez, pralin, pralines roses, perles de sucre...

 

A suivre.............

 

Posté par sabine 59130 à 23:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 avril 2014

Fraisier

20140406_185053

Avec toutes ces fraises qui arrivent en même temps

impossible de résister!?!?!

20140406_185224

20140406_185334

Ça n'a pas été très facile de faire cet entremet mais dans mon apprentissage je ne dois tout essayer.

Alors voila, j'ai testé pour la première fois "le fraisier".

Bien entendu comme je l'ai déjà dit la présentation n'est pas mon fort...

Mais ça viendra!!!

Pour essayer cette recette j'ai choisi de prendre celle de Mercotte,

mais le biscuit je l'ai pris sur un de mes livres.

 

Le biscuit

4 oeufs

125g de sucre en poudre

100g de farine

50g de beurre (+15g pour la cuisson)

1 pincée de sel

Fouettez les jaunes d'oeufs avec le sucre.

Montez les blancs d'oeufs en neige avec la pincée de sel.

Incorporez-les au mélange jaunes-sucre,

en alternant avec le beurre fondu tiédi et la farine.

Préchauffez le four th6 (180°c)

Étalez la pâte sur une plaque recouverte d'une feuille de papier cuisson beurrée.

Faites cuire 10 à 15 mn selon les fours.

A la sortie du four,

découper deux cercles ou 2 rectangles 1/2cm plus petit que votre moule pour placer les fraises.

 

Sirop d'imbibage

100g d'eau

120g de sucre

20g de kirsch ou de sirop de fraises

Portez à ébullition le sucre et l'eau.

Laissez refroidir et ajoutez l'alcool ou le sirop.

 

La crème mousseline

375g de lait entier

80g de sucre

55g de jaune d'oeufs

15g de farine

15g de maïzena

1 cs de vanille liquide

250g de beurre

15g de kirsch (facultatif)

Portez le lait à ébullition avec la moitié du sucre.

Mélangez les jaunes avec le sucre restant et ajoutez les farines tamisées 

ainsi que la vanille.

Versez le lait bouillant sur le mélange oeufs/sucre/farines/vanille.

Mélangez soigneusement et remettre à cuire une bonne minute sans cesser de remuer.

La crème doit épaissir.

Débarrassez dans un cul de poule et ajoutez la moitié du beurre en émulsionnant.

Versez la crème dans un plat style gratin pour qu'elle refroidisse plus facilement,

filmez au contact de l'air et placez au frais.

Quand la crème est aux environs de 16 18°, crémer le reste du beurre au robot avec le fouet

plat et ajoutez progressivement la crème.

Quand elle est homogène ajoutez le kirsch.

 

Montage et finition

250g de fraises environ

100g de pâte d'amande

Chemisez de rhodoïd le moule, garnir le pourtour de fraises coupées en deux.

Posez un biscuit punché côté intérieur seulement,

le recouvrir ainsi que les côtés d'une couche de crème mousseline.

Recouvrir généreusement de fraises en morceaux puis d'une fine couche de mousseline.

Recouvrir de l'autre biscuit punché des deux côtés et recouvrir d'une dernière couche de

crème.

Lissez à la spatule coudée et réservez au frais pendant la préparation du décor.

Boulez la pâte d'amande pour l'assouplir, l'étaler finement sur le plan de travail

en le fleurant avec du sucre glace ou soit entre 2 feuilles guitare.

Découpez une forme ou de quoi recouvrir l'entremet.

Décercler le fraisier, poser l'abaisse de pâte d'amande, et décorez à l'envi.

Vous pouvez aussi poser la pâte d'amande sur le fraisier non décerclé et passer le rouleau dessus

pour un ajustage précis.

20140406_203721

Le côté acidulé des fraises mélangé à la douceur de la crème 

et le moelleux du biscuit....

 

 

 

 

Posté par sabine 59130 à 15:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2014

Chouquettes

20140329_193353 

Et un, et deux, et trois p'tit choux!!!!!!!!

 

Et oui je suis d'humeur joyeuse après ma première expérience sur la pâte à choux,

car s'était plutôt mal partit....

En effet la première fournée s'est complètement ratatinée en sortant du four, génial!!!!!!

Alors je suis allé chercher de l'aide auprès des blogs de pâtisseries, et j'ai bien fait car la 

deuxième fournée était beaucoup mieux.

 

Pour la pâte à choux

12,5cl d'eau

12,5cl de lait

1 cc rase de sucre semoule

1 cc de sel fin

115g de beurre en morceaux

140g de farine tamisée

4 à 5 oeufs entiers

+ 1 oeuf pour la dorure

nappage ou gelée d'abricot en quantité suffisante

sucre granulé (sucre en grains)

 

Préchauffez votre four à 180°c.

Dans une casserole, versez l'eau, le lait, le sucre semoule, le sel et le beurre en morceaux.

Faites chauffer ce mélange sur feu moyen.

Lorsque le beurre est complètement fondu et le mélange bien chaud,

ôtez la casserole du feu.

Versez alors la farine en pluie tout en remuant à l'aide d'une spatule en bois.

Continuez de mélanger jusqu'à ce que la farine soit totalement absorbée.

Remettez maintenant la casserole sur feu moyen tout en continuant de mélanger durant

30 secondes afin de dessécher la pâte.

(vous pouvez dessécher la pâte jusqu'à la formation d'une pellicule au fond de la casserole)

Lorsque la pâte est suffisamment desséchée,

mettez-la dans un récipient pour arrêter la cuisson.

Incorporez les oeufs un par un,

tout en mélangeant avec une cuillère en bois.

Continuez à incorporez les oeufs petit à petit afin de régler la consistance de la pâte.

Elle ne doit pas être ni trop molle ni trop dure.

(on doit pouvoir faire un ruban en soulevant la spatule, ou alors vous avez le test du doigt)

(il est possible que vous n'utilisiez que 4 oeufs au lieu de 5)

Remplissez une poche à douille munie d'une douille lisse de cette préparation.

Réalisez des petites boules de pâte sur une plaque de cuisson légèrement beurrée,

en prenant soin de les espacer de 2 cm.

Vous devez en obtenir au moins 35.

Cassez ensuite l'oeuf prévu pour la dorure,

battez-le légèrement puis, avec un pinceau, appliquez-en une fine couche sur chaque chou.

Enfournez durant 30 à 35 mn à 180°c dans un four non ventilé.

Il est important de ne pas ouvrir le four durant la cuisson, sinon les choux

s'affaisseront!!!

Ensuite pour être sûre qu'ils soient bien asséchés, vous pouvez les laisser 5 mn

dans le four éteint porte entrouverte.

Bien sûr vérifier la cuisson car d'un four à l'autre la chaleur varie.

Lorsque les choux sont cuits,

posez-les sur une grille afin de les laissez refroidir.

20140329_191846

 

Ensuite préparer un récipient de nappage et un autre de granulé.

Trempez le haut des choux dans le nappage et ensuite dans les granulés.

Vous pouvez ajouter un peu de sucre glace par dessus.

20140329_193423

des p'tit choux, des p'tit choux, et encore des p'tit choux.........

 

 

 

 

Posté par sabine 59130 à 21:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mars 2014

Gâteau breton traditionnel

20140323_174148

Petit clin d'oeil aux cht'i bretons!!!

 

J'ai voulu faire un gâteau pour utiliser les jaunes d'oeufs restés sur le côté,

quand j'ai fais le macarons.

Cette recette est typiquement bretonne.

Elle est simple a réaliser et plutôt délicieuse.

Vous pouvez le manger avec une boule de glace et une bolée de cidre brut.

La découpe la plus traditionnelle est en forme de losange.

Il se conserve très facilement pendant près de deux mois.

 

Ingrédients

600g de farine

300 de sucre en poudre

300g de beurre demi-sel

7 jaunes d'oeufs

2 cs de rhum

1 pincée de sel

Avant de commencer cette recette, pensez à sortir le beurre afin qu'il ramollisse.

Préchauffez le four à 180°

Prenez un saladier et ajoutez-y la farine, le sucre, le beurre, 6 jaunes d'oeufs et une pincée de sel.

Vous pouvez ajouter le rhum.

Mélangez jusqu'à obtention d'une pâte homogène et sableuse.

Beurrez légèrement un moule à manqué puis versez et tassez la pâte.

A l'aide d'un pinceau, lissez la surface du gâteau avec un jaune d'oeuf battu

pour qu'il soit bien doré.

Pour finir dessinez des croisillons à l'aide d'une fourchette.

Placez le moule dans le four pendant 45 mn

Vérifier la cuisson en plantant la pointe d'un couteau.

Dégustez le gâteau tiède ou froid.

 

Le rhum n'est pas obligatoire car le gâteau breton se deguste sans alcool. 

Mais c'est vous qui voyez.

Vous pouvez ajouter des pommes, de la crème de pruneaux en son centre,

ainsi que de la confiture de lait.

Bonne dégustation!!!!!!

 

 

Posté par sabine 59130 à 21:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Macarons au caramel au beurre salé

20140323_182100

Les paillettes, le caramel, 

que de bonnes choses!!!

 

Pour ma deuxième expérience de macarons le déroulement de la recette a été plutôt difficile,

j'avoue que je ne sais pas pourquoi !!

Peut-être un changement de marque de certains produits, ou alors le colorant.

Si vous avez une réponse à me donner je suis toute ouïe....

Pour cette recette j'ai pris celle du caramel au beurre salé sur le blog de "cantalblog",

ainsi que son idée des paillettes.

 

Pour la ganache montée au caramel

100g de chocolat blanc

50g de crème liquide entière

6g de miel neutre (acacia)

160g de crème liquide entière

 

Pour le caramel au beurre salé

80g de sucre

30g de beurre demi-sel

100g de crème fleurette

4g de fleur de sel

Sans le remuer, chauffer à sec la moitié du sucre dans une casserole à fond bien plat.

Quand il a fondu ajouter la seconde moitié et toujours sans remuer,

chauffez pour obtenir un caramel légèrement ambré.

Stopper sa cuisson en y incorporant le beurre puis la crème tiède.

Attention aux projections!!!

Remuez bien pour homogénéiser et réserver à température ambiante.

Pendant que vous faites fondre doucement le chocolat blanc chauffez la crème et le miel

jusqu'à une petite ébullition.

Quand la crème est chaude, l'émulsionner en 3 fois avec le chocolat fondu pour obtenir

une ganache lisse et brillante.

incorporer la moitié du caramel au beurre salé refroidi et ajouter les 160g de crème fraîche

restante.

Lisser au mixer, filmer au contact et réserver au frais jusqu'au lendemain.

Juste avant le dressage, refroidir le bol du robot dans votre réfrigérateur puis y verser la ganache.

La monter au fouet afin d'obtenir une crème bien ferme.

Remplir une poche muni d'une douille et réserver au froid.

20140323_182627

 

pour les coques

200g de poudre d'amandes

200g de sucre glace

5cl d'eau

200g de sucre semoule

2 fois 75g de blancs d'oeufs (5 blancs d'oeufs environ)

colorant en poudre brun ou crème

crêpes dentelles ou Gavottes en miettes

 

Préchauffez votre four à 170°.

Versez la poudre d'amandes et le sucre glace dans la cuve de votre mixer.

Faites tourner durant 30 secondes afin d'affiner le "tant pour tant".

Tamisez-le ensuite dans un récipient à l'aide d'un tamis assez fin.

(si vous ne possedez pas de mixer electrique, mélangez ensemble la poudre

d'amandes et le sucre glace à la main, et tamisez-le directement)

Dans une casserole à fond épais, mélangez avec une spatule l'eau et le sucre semoule

puis faites chauffer à feu moyen.

Nettoyez les bords intérieurs de votre casserole avec un pinceau propre trempé dans l'eau froide

afin de conserver une casserole sans sucre sur les parois.

Plongez votre thermomètre dans le sirop pour contrôler sa température.

Elle doit atteindre 118-119°c.

Pendant ce temps, versez 75g de blancs d'oeufs dans le bol de votre batteur.

Surveillez votre thermomètre, et lorsqu'il indique 114°c, faites tourner votre batteur à 

pleine vitesse.

Dès que le thermomètre indique 118-119°c, retirez la casserole du feu, baissez la vitesse de 

votre batteur (vitesse moyenne), et versez petit à petit votre sucre cuit sur les blancs montés, en

prenant soin de le faire couler sur les bords de la cuve afin d'eviter toute projection du sucre.

Quand vous avez versé tout le sirop, faites de nouveau tourner le batteur à haut régime pour refroidir votre

meringue (dite "italienne" car elle est composée de blancs d'oeufs crus et de sucre cuit).

Pendant ce temps, versez les 75g de blancs d'oeufs restants sur le tant pour tant et mélangez à l'aide

d'une spatule rigide.

Vous devez obtenir une sorte de pâte d'amandes assez épaisse.

Arrêtez le batteur : La meringue doit être bien lisse, brillante et assez consistante,

dites au "bec d'oiseau' car elle forme un léger bec au bout du fouet.

Vérifier la température de votre meringue en la touchant du bout du doigt, elle doit être 

légèrement plus chaude que celui-ci.

Au moment ou la meringue a refroidi, ajoutez le colorant en poudre.

Mélangez en deux fois la meringue colorée et la pâte d'amandes pour avoir une masse homogène.

(Mélangez à la marize)

Avec une poche à douille munie d'une douille lisse, réalisez des boules de pâte légèrement

aplaties sur des plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé.

(Les plaques doivent être froide)

(pour enlever la petite pointe soulevez la plaque à 30cm et laissez la tomber )

(j'ai préféré faire un croutage, j'ai laissé poser 15mn avant de cuire).

Parsemer des miettes de crêpes dentelles.

Enfournez et laissez cuire 10 à 12 mn, en tournant la plaque à mi-cuisson.

(Lors de la cuisson ouvrez plusieurs fois la porte de votre four quelques secondes pour 

faire échapper l'humidité).

Lorsque les macarons sont froids retournez les coques et enfoncez légèrement au centre.

20140323_182254

Étaler les coques sur le plan de travail et les rassembler deux par deux en prenant soins de les marier

par tailles identiques pour faciliter l'assemblage. 

Disposer votre ganache montée au caramel sur une coque, et couvrir avec l'autre coque.

Réserver au frais quelques heures (24 à 48h) au frais.

Ne pas les enfermer dans une boite hermétique sinon vos coques vont ramollir et vous perdrez

les saveurs du macaron.

20140323_182442

Entre macaron et caramel, moi,

J'aime les deux. Et vous??

 

 

 

Posté par sabine 59130 à 20:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 mars 2014

Rochers "BRUTS"

20140315_20550620140315_20570020140315_205742

 

Si comme moi vous avez passez une semaine fatiguante et stressante,

cette recette est pour vous!!!!!!!!!!!

 

En effet qui n'a pas déjà fini la semaine en disant "ouf enfin le week end"

cette recette est un anti-stress par excellence.

j'ai voulu travailler trois chocolats différents en une seule recette.

En partant des roses des sables je suis arrivée à une sorte de rocher.

C'est très simple il faut:

200g de chocolat noir, au lait et blanc

30g de beurre en dés pour chaque chocolat

80g de céréales.( J'ai pris des pétales de maïs, et des pétales de blé complet)

noix de coco

amandes effilées

raisins secs

pistaches broyées

noix de pecan caramélisées 

 

Préparation

Faire fondre le chocolat concassé au micro-ondes avec le beurre en dés.

Tapissez un plateau d'un rectangle de papier cuisson.

Versez les céréales dans une jatte,

ajoutez le chocolat fondu en mélangeant délicatement.

Ajoutez vos fruits secs.

Ensuite il y a plusieurs possibilités soit vous prélevez des petits tas 

à l'aide d'une cuillère à soupe en les espaçant pour former des Roses des sables,

ou alors vous versez dans un plat recouvert d'une feuille de cuisson pour que se soit plus

facile à démouler.

Dans les deux cas réservez au frais.

Quand le chocolat a durci concassé les plaques de chocolats pour former des sortes 

de rochers grossier.

Pour les rochers chocolat noir, j'ai mis des pistaches, des amandes effilées et des noix de pecan.

Pour les rochers chocolat au lait, j'ai mis des raisins secs, des noix de pecan et un peu de fleur de sel.

Pour les rochers chocolat blanc, j'ai mis des copeaux de noix de coco, et des amandes effilées.

Vous pouvez utiliser plusieurs sortes de céréales ainsi que d'autres fruits secs.

Ce qui compte je crois dans ce genre de recette c'est de "s'amuser",

et se régaler ensuite de chocolat....

 

 

20140315_204907

Alors bonne détente!!!!!!!

 

 

 

Posté par sabine 59130 à 22:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 mars 2014

tartelettes aux fruits de saison

20140309_180448

Vous prenez lesquelles.

Les pommes ou les oranges

 

 

De temps en temps utiliser les fruits ça change un peu.

Mais au prix ou ils sont on a tendance à y réfflechir à deux fois.

N'est pas????

 

La pâte sablée

250g de farine

140g de beurre en morceaux

100g de sucre semoule

1 jaune d'oeuf

Tamisez la farine dans un récipient, puis ajoutez les parcelles de beurre ainsi que

le sucre semoule.

A l'aide de vos deux mains, sablez ce mélange afin d'incorporer le beurre aux éléments

secs.

Procédez ainsi jusqu'à obtention d'une texture sableuse jaune assez fine.

Ajoutez ensuite le jaune d'oeuf, et continuez à malaxer à la main de manière à

obtenir une boule de pâte lisse.

Enveloppez la pâte avec un film alimentaire et placez-la au réfrigérateur durant

2 heures au moins.

(je l'ai mise 2 heures mais vraiment ce n'est pas assez)

 

la crème pâtissière

50cl de lait entier

120g de sucre semoule

1 cc bombée de farine

40g de Maïzena

2 oeufs

vanille

Versez le lait dans une casserole avec la moitié du sucre semoule.

Faites chauffer sur feu moyen.

Versez le restant du sucre, la farine, la Maïzena, les 2 oeufs, la vanille dans un récipient.

Fouettez vivement de manière à obtenir un mélange homogène.

Lorsque le liquide arrive à ébulition,

versez-le dans le mélange précédent sans cesser de remuer.

Reversez dans la casserole cette préparation et faites-la cuire sur feu moyen sans 

cesser de mélanger.

La crème va épaissir et se mettre à bouillir.

Arrêtez alors la cuison et reservez à température ambiante,

recouvert d'un film alimentaire.

 

Pommes caramelisées

Pommes 3 petites 

sucre

beurre

Préparez vos pommes en lamelles.

Faites chauffer le beurre avec le sucre, 

et faites dorer les pommes.

(sur les photos elles sont un peu trop caramelisées, mais au goût

elles sont croquantes et fondantes)

 

Préchauffez votre four à 180°c

selon ce que vous utilisez comme moule, beurrez ou non.

Lorsque votre pâte a suffisamment reposé,

étalez-la sur une épaisseur de 3 à 4 mm et avec un emporte pièce

coupez des cercles un peu plus grand que vos moules, ou si vous n'en avez pas

posez le moule sur la pâte et couper à un centimètre du bord.

Chemiser vos moules, couper les bords qui dépassent,

piquer légèrement le fond à la fourchette.

Enfournez durant 15mn environ. La pâte doit être dorée.

Laisser refroidir avant de démouler.

(au moment de démouler vous pouvez égaliser doucement les bords avec

un tamis)

Faites le montage de vos tartelettes,

tapissez le fond de crème pâtissière,

placez vos pommes sur quelques unes.

Prenez 3 à 4 oranges prelevez-y les suprêmes placez-les sur les autres tartelettes.

Laissez reposer quelques heures au frais.

20140309_180206

Alors, vous avez choisi !!!!!!!

 

 

 

 

 

Posté par sabine 59130 à 20:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 mars 2014

Atelier "Push Cake"

20140308_191513

 

Aujourd'hui j'ai eu la chance d'assister à un atelier à " Alice Délice " sur Lille et la recette était

les "Push cake".

J'ai pu prendre des photos,

Alors je vais essayer de vous dévoiler la recette le plus clairement possible.

 

Pour le biscuit (une génoise)

2 oeufs

125g de sucre (cristalisé)

125g de farine

 

Mettre dans un cul de poule les oeufs et le sucre, battre légèrement.

Déposez sur un bain marie et continuer à battre jusqu'à ce que le mélange triple de volume. 

(cela peut prendre 10mn)

20140308_174550

 

Ajoutez alors la farine,

l'incorporer en plusieurs fois à l'aide d'une écumoire en prenant grand soin de ne pas faire retomber

la préparation.

(l'écumoire permet de bien mélanger l'appareil et eviter les grumaux)

Sur une plaque recouverte de papier cuisson plié en deux étaler la pâte sur 5mm, en formant un rectangle.

Enfournez 10 à 12 mn à 180°c

Dès la sortie du four,

retirer la génoise de la plaque, replier la feuille de cuisson sur la génoise et retournez-là.

Tout doucement décolez le papier.

Tant que la génoise est encore chaude prenez le poussoir du moule à push cake, et formez les motifs.

20140308_182653

On nous a donné des moules en forme de coeur.

(Armez-vous de patience la pâte colle)

 

Pour la ganache au chocolat noir

1 jaune d'oeuf

1 cs d'eau

1 cc de sucre

30g de chocolat noir

100g de crème liquide entière

Dans une petite casserole réalisez un sirop avec le sucre et l'eau.

(attention ça va très vite)

20140308_181049

Versez sur le jaune d'oeuf et mélangez fortement.

Fondre le chocolat au bain marie et le verser sur l'appareil jaune+sirop.

Montez la crème en chantilly et l'intégré délicatement à la sauce chocolat.

20140308_184611

Pour la ganache au chocolat blanc

60g de chololat blanc

120g de crème liquide entière

Fondre le chocolat blanc au bain marie, montez la crème en chantilly pas trop ferme,

refroidir le chocolat blanc et petit à petit y incorporez la chantilly.

20140308_184553

Mettre les ganaches dans des poches à douilles.

Commencez à monter vos push cake.

Mettez une génoise au fond,

une couche de ganache chocolat noir,

une génoise,

une couche de ganache chocolat blanc

une génoise,

finir avec moitié chocolat noir et moitié chocolat blanc,

et mettre son couvercle.

Placez si possible debout ou penché au frais pendant quelques heures.

20140308_190312

Pour les push cake à la vanille,

Montez 120g de crème liquide entière en chantilly avec 60g de sucre et 1cs de vanille liquide (ou autre)

et procédez de même que pour les autres push cake.

Décorez selon votre goût ici nous avons eu des pralines rouges.

20140308_191503

 

Pour info sur les photos les miens sont à droite. Nous étions en binome.

C'est sur qu'il faut une certaine précision.(que je n'ai pas vraiment)

On nous a dit que il existait différente façon de les préparer,

voir revisiter certaines recettes (fraisier, tiramisu...)

Le gâteau peut être génoise, spéculos, cake, quatre quart...

Vous voyez c'est vous qui l'inventez.

Alors n'hésitez pas à me donner votre avis et vos idées.

 

 

 

Posté par sabine 59130 à 22:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 mars 2014

Brioches Suisse

20140301_212329

La semaine dernière ont été au Pays Basque,

cette semaine c'est la Suisse!!!!

 

 

quand j'étais jeune la brioche suisse était en forme d'escargot avec de la crème et des raisins secs,

apparement ça n'a pas changé, mais j'ai appris qu'il éxistait plusieurs sorte et aussi plusieurs nom

comme, bâton de Jacob, pépito, brioche savoyarde, cravate, flamand...(info wikipédia)

Autant de nom pour une brioche, il y a de quoi se perdre!!!

 

Pour la brioche

250g de farine de type 45 ou de gruau

30g de sucre

1 cc de sel

10g de levure fraîche

3 oeufs (150g)

165g de beurre à température ambiante

 

Mettre la farine, le sucre, le sel et la levure dans la cuve de votre batteur, en prenant soin

que la levure ne touche ni le sel ni le sucre.

Ajoutez les 3 oeufs.

Pétrissez cette pâte pendant quelques minutes à vitesse lente afin d'obtenir une pâte très 

dense.

Incorporez le beurre ramolli et pétrissez de nouveau.

Augmentez vitesse et finissez le mélange à vitesse moyenne.

Le pétrissage peut durer de 5 à 10 minutes.

( Moi je l'ai fait au moins 20 mn car la pâte n'était pas élastique)

Donc la pâte doit être bien élastique.

Elle se décole des bords de la cuve.

Elle est prête lorsque vous pouvez la prendre à la main.

(pour qu'elle soit plus facile à manipuler j'ai huilé les bords d'un saladier, et j'ai roulé y la pâte)

 (info prise sur le blog de Lilouina)

placez cette pâte dans le saladier et mettez un torchon dessus.

Laissez-la pousser pendant 1 heure.

Aplatissez-la en rectangle et placez-la 40mn au réfrigérateur puis 20mn au congélateur.

Vous pouvez la laisser durant 2 heures au réfrigérateur si vous avez le temps.

 

La crème pâtissière (pour 350g de crème)

25cl de lait entier

1 cc de beurre 

1/2 gousse de vanille (facultatif) j'ai mis de la vanille liquide

2 jaunes d'oeufs

50g de sucre semoule

20g de Maïzena (ou de poudre à flan)

1 cs rase de farine

 

Pour la garniture et la finition

120g de pépites de chocolat 

50g de sucre semoule

5cl d'eau

1 cs d'eau de fleur d'oranger

 

Pour la dorure

1 oeuf entier

1 jaune d'oeuf

 

Pendant que la pâte repose,

préparez la crème pâtissière, faites chauffer sur feu moyen le lait et le beurre dans une casserole.

Ajoutez si vous le souhaitez, la vanille fendu en deux et grattée.

Mélangez ensemble au fouet les jaunes d'oeufs et le sucre.

Ajoutez la Maïzena et la farine tout en fouettant.

Lorsque le lait arrive à ébullition,

retirez la gousse de vanille et versez le liquide chaud sur le mélange précédent tout en fouettant.

Reservez cette préparation dans la casserole sans cesser de remuer

et faites cuire sur feu moyen jusqu'à ce que la crème épaississe.

Dès que la crème est cuite, versez-la dans un récipient bien propre,

recouvrez-la d'un film alimentaire et placez-la au réfrigérateur.

Préparez les brioches

Farinez légèrement votre plan de travail froid

(vous pouvez aussi réaliser toutes les étapes sur du papier cuisson

pour faciliter le travail s'il fait chaud chez vous).

Sortez la pâte du congélateur et étalez-la au rouleau afin d'obtenir un réctangle de 4 à 5mm 

d'épaisseur environ.

Placez de nouveau la pâte durant quelques minutes au congélateur.

Sortez la crème du réfrigérateur, et travaillez-la au fouet pour la rendre lisse et souple.

Posez la pâte sur votre plan de travail, étalez la crème pâtissière avec une spatule plate

de manière à recouvrir la moitié inférieure du réctangle.

L'épaisseur de la crème doit être de 4 à 5 mm environ.

Saupoudrez les pépites de chocolat

elles doivent être réparties équitablement sur la crème.

Donnez un léger coup de rouleau afin d'enfoncer les pépites de chocolat.

Repliez la pâte nature sur la garniture et lissez à la main pour évacuer d'éventuelles bulles d'air.

Aplatissez au rouleau de manière à obtenir une pâte bien lisse.

Avec un couteau bien tranchant, découpez des rectangles de pâte de 3 à 4 cm de largeur.

Placez ces brioches en les éspaçant bien sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Recouvrez-les délicatement de film alimentaire et laissez-les pousser durant 2 heures 30

à température ambiante.

Pendant la pousse, réalisez le sirop

Dans une casserole, portez à ébulition le sucre et l'eau sur feu moyen et laissez refroidir.

Versez-y l'eau de fleur d'oranger.

20mn avant la fin de la pousse, 

préchauffez votre four à 180°c

Préparez la dorure en fouettant légèrement les oeufs.

Lorsque les brioches sont bien levées, dorez-les délicatement à l'aide d'un pinceau.

Enfournez pendant 10 à 12 mn.

Surveillez la coloration.

(je les ai cuits plus longtemps car elles n'étaient pas dorées)

(mais je crois qu'elles sont un peu trop cuites)

Lorsque vous sortez les brioches du four, badigeonnez-les délicatement avec le sirop

aromatisé.

Laissez tiédir. Ou refroidir.

20140301_212658

Vous en prendrez combien pour le p'tit déj.....

 

(recette prise dans "Pâtisserie l'ultime référence" Christophe Felder)

 

 

 

Posté par sabine 59130 à 23:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :